top of page
Dans la classe

Foire aux questions

Quand se dérouleront les évalutions et les interventions?

Les évaluations en orthophonie se dérouleront de septembre 2024 à décembre 2025. Les disponibilités de chaque orthophoniste varient, mais généralement les services peuvent être offerts du lundi au vendredi, entre 8h et 20h. 

Les interventions débuteront en janvier 2025. La durée des groupes varie selon le type choisi :

- Les rencontres du groupe Programme de Gestes de grande amplitude articulatoire (2G2A ou modalité 1 ) auront lieu dans les semaines du 13 janvier au 24 mars 2025 ( les dates sont a venir ) , de 18h30 à 20h30. 8 rencontres de groupe d'une durée de 2h chacune sont prévu ainsi que 2 rencontre individuelles de 1h . Pour un total de 18 heures d'intervention.

- Les rencontres de groupe de thérapie de réduction de l'évitement du bégaiement (TREB-ACT, ou modalité 2) sont les lundis 13 janvier, 20 janvier, 27 janvier, 10 février, 17 février et 24 février 2024, de 18h30 à 20h30. 4 rencontres aux 2 semaines sont prévues les lundis 17 mars, 31 mars, 14 avril et 28 avril 2024, de 18h30 à 20h00. 

Quels sont les coûts des rencontres?

Le tarif pour l'évaluation initiale est de 90 $ (comparativement à entre 200$ et 250$ en cabinet privé). 

Le tarif pour l'ensemble des rencontres d'intervention avec la modalité 1 ou la modalité 2) sera de 650$ (comparativement à environ 2 750,00 $ pour une offre de services similaire en cabinet privé).

Cette offre de thérapie à moindre coût est possible grâce à l'Association bégaiement communication​ (ABC). 

Tous les paiements doivent se faire via PayPal. 

Les orthophonistes et travailleur.e.s sociaux/sociales sont des praticien.ne.s selon Revenu Québec (voir le document  "Les frais médicaux" de Revenu Québec à la page 32).

 

Les services offerts par les orthophonistes et travailleur.e.s sociaux/sociales dans le cadre de ce projet (frais d'évaluation orthophonique 90$ (frais de groupe 650$) sont des frais paramédicaux qui donnent droit au montant pour frais médicaux ou au crédit d'impôt remboursable pour frais médicaux.

Combien de participant.e.s pourront être accueillis dans les groupes ?

Le nombre de places est très limité. Chaque groupe d'intervention (soit la modalité 1 ou la modalité 2) pourra accueillir jusqu'à 6 participant.e.s.

Il y aura donc un maximum de 12 participant.e.s pour le projet d'intervention en 2024-2025. 

Assurez-vous de vous inscrire rapidement! Premier.e arrivé.e, premier.e servi.e. 

Pourquoi la télépratique?

Voir les réponses ici

Pourquoi la modalité de groupe?

Pourquoi inclure le travail social dans l’intervention?

Voir les réponses ici

Pourquoi un partenariat avec l'Association bégaiement communication (ABC)?

Voir les réponses ici. 

Est-ce qu'il y a déjà eu une offre de services semblable au Québec?

À notre connaissance, ce projet est le premier au Québec à offrir des services spécialisés en modalité individuelle et de groupe, à distance, et à offrir la thérapie de réduction de l'évitement du bégaiement (TREB), ou Avoidance Reduction therapy for Stuttering (ARTS), approche relativement récente dans le domaine de la fluidité.

Ce projet est innovant, car il s’agit d’une initiative structurante à même de transformer l’offre de service en orthophonie pour les adultes qui bégaient au Québec.

Existent-ils d'autres services de groupe pour les adultes qui bégaient?

Précédemment, une semaine intensive de thérapie orthophonique en groupe utilisant le Programme Camperdown (PC) et des éléments tirés de thérapies cognitivo-comportementales (TCC) avait été offerte en présentiel par des orthophonistes via l’Association des Jeunes Bègues du Québec (AJBQ), et ce, à deux reprises (étés 2014 et 2015). Ce groupe n'est plus offert.

 

Plus récemment, une intervention de groupe en orthophonie et en psychologie, sous forme de projet-pilote, a été offerte en présentiel à l’Université du Québec à Trois-Rivières en 2017 et a utilisé uniquement les approches du PC et de la thérapie d'acceptation et d'engagement (ACT) (Dionne, Caty et Blanchette, 2018).

 

Par ailleurs, sur le plan international, un groupe d’intervention à distance pour les AQB a été réalisé en France à l’été 2020. Ce groupe était dirigé par Véronique Aumont Boucand, orthophoniste et formatrice, et préconisait l’approche du PC avec certains aspects sur le plan de la TCC.

Ma dernière évaluation en orthophonie a été réalisée il y a moins de 12 mois. Est-ce nécessaire d'avoir une seconde évaluation?

Advenant le cas qu’un.e client.e ait été évalué dans les derniers 12 mois, l’orthophoniste pourra juger si une nouvelle évaluation est nécessaire ou non.

Le/la participant.e doit fournir à l'orthophoniste le rapport d'évaluation complet. 

Je suis une personne plutôt gênée. Je ne sais pas si une thérapie de groupe me conviendrait ou non. Il n'y a pas de possibilité que toutes les rencontres soient individuelles?

Nous vous recommandons de faire l'évaluation dans un premier temps, et ensuite avec l'orthophoniste vous pourrez déterminer si l'option de groupe est intéressante pour vous ou non.

Dans ce projet, les seules rencontres individuelles prévues se retrouvent dans le cadre de la thérapie avec le programme 2G2A (modalité 1), qui comprend des rencontres de groupe également. 

Il se peut que ma parole soit très fluide lors de l'évaluation avec l'orthophoniste. Est-ce que ça vaut la peine de faire l'évaluation quand même? 

Oui, ça vaut la peine!

D'une part, l'évaluation sert à objectiver le niveau de sévérité du bégaiement (de très léger à très sévère). L'orthophoniste  recueille les moments de parole les plus représentatifs et typiques pour la personne. Advenant le cas que la parole de la personne est plus ou moins représentative pendant la rencontre comparativement à la parole dans la vie quotidienne, l'orthophoniste peut alors demander à la personne d'enregistrer sa parole dans des situations de la vie de tous les jours (ex.: au téléphone, lors d'une commande à l'auto, etc.). Dans la mesure du possible, bien sûr! Les orthophonistes sont bien au fait que le bégaiement est variable, que certaines personnes le cachent à différents niveaux. 

D'autres part, l'évaluation sert à connaître et comprendre les impacts du bégaiement dans la vie de la personne, autant sur les plans affectif, comportemental et cognitif. En d'autres mots, comment la personne se sent face à son bégaiement et les pensées qui peuvent y être reliées, quelles sont les situations de communication plus faciles à réaliser, et celles qui ont tendance à être évitées, etc.

En connaissant bien la situation de la personne, l'orthophoniste peut l'aider à cibler la meilleure intervention possible, selon ses besoins personnels. 

Après l'évaluation orthophonique, est-ce possible que l'orthophoniste ne me recommande pas la modalité de groupe? Ou ne me recommande pas de suivi du tout?

Oui, tout à fait! Voir les 2 questions précédentes.

bottom of page